Ostéopathie et maternité

Les réticences sont encore fréquentes lorsqu’ il s’agit d’ostéopathie dans les maternités malgré que la pratique  devienne de plus en plus  monnaie courante. Elle est cependant très utile que ce soit pour la maman ou pour le nouveau-né.

Pour la maman

Pendant les 9 mois que dure votre grossesse, votre corps subit des changements physiques considérables:

  • la colonne vertébrale et le bassin se cambrent,
  • l’appareil digestif est refoulé vers l’arrière pour laisser place à l’utérus,
  • vessie et rectum descendent,
  • le diaphragme remonte, etc.

Toutes ces modifications physiques peuvent donc affecter le bon déroulement de votre grossesse et de votre accouchement.

Il est donc fortement recommandé de se faire suivre par un ostéopathe, au moins une fois par trimestre. Celui-ci sera capable de détecter et de traiter les dysfonctions engendrées par votre grossesse.

S’il y a bien une séance que nous conseillons particulièrement, c’est la dernière, programmée 3 à 4 semaines avant la date prévue du terme pour faire un bilan complet et bien préparer le bassin à l’accouchement.

Après la naissance, nous contrôlons si tout se remet bien en place, que ce soit la colonne vertébrale, le bassin, le système digestif ou le système gynéco-urinaire. Nous attendons en général 3 mois après l’accouchement, temps nécessaire pour l’organisme de retrouver son équilibre puis nous corrigeons les tensions et déséquilibres persistants.
Bien évidemment, si l’accouchement engendre des déséquilibres ou des douleurs trop importants, n’attendez pas 3 mois.

Pour le nouveau-né

Votre accouchement fait subir à votre enfant de fortes pressions. Ces pressions peuvent parfois agir sur la mobilité des os de son crâne, de sa colonne et peuvent provoquer des perturbations fonctionnelles, immédiates ou différées dans le temps.
Le traitement ostéopathique permet de détecter et de corriger tout déséquilibre du système osseux, viscéral et musculaire. La première séance se fait en général au cours du premier mois.
Les signes qui doivent vous amener à prendre rendez-vous sont:

  • il a un crâne déformé
  • il régurgite, dort peu, pleure en permanence
  • a des difficultés à s’alimenter
  • se cambre souvent en arrière
  • a des coliques, des signes de nervosité
  • il a un torticolis
  • un canal lacrymal bouché

L’ostéopathie contribue donc au bien-être de la maman et de son bébé.

N'oubliez pas de partager cet article sur vos réseaux sociaux !